Nouveau magazine CAMERUP


3 octobre, par Responsable CB

Retrouvez la nouvelle édition du magazine de la CAMERUP
consacrée aux violences liées au confinement
Egalement disponible sur le site camerup.fr

LIBÉRATEUR N°17 ÉTÉ 2020


13 juillet, par Responsable CB

Chers amis

Voici le Libérateur pour cet été.
Il est principalement consacrer à la crise sanitaire que nous vivons actuellement. Comment vivre cette période ? Quels sont les effets d’un confinement sur les conduites addictives ? Cette édition (plus courte que les précédentes) tentera d’apporter des réponses à ces questions ou du moins quelques explications aux événements de ces derniers mois.
Bonne lecture et bien sûr restons prudents

Samuel CHAMBAUD

Lien vers le journal

DECES DU PROFESSEUR REYNAUD


1er juillet, par Yves

La Croix Bleue a appris avec une grande tristesse la disparition brutale de Michel Reynaud.
Grand défenseur des mouvements d’entraide, toujours en soutien pour l’amélioration des personnes atteintes d’addictions, force de propositions auprès des instances, très actif dans les médias, président de Fonds Actions Addictions qui a créé le site Addict Aide, il a aidé à la mise en place de France Patients Experts Addictons et collaboré avec la Camerup

LETTRE DE LA PRESIDENTE

PROJET ASSOCIATIF 2020-2024


28 mars, par Yves

La Croix Bleue est une association reconnue d’utilité publique depuis 1922. Ses membres bénévoles luttent contre l’alcoolisme et les conduites addictives en général.
La Croix Bleue est attentive à la souffrance générée par ces maladies qui ne peuvent être envisagées sans avoir recours à la notion de symptôme.
Les conduites addictives sont d’une part un moyen d’expression : par ses symptômes, l’intéressé exprime sa souffrance. D’autre part c’est également pour lui, du moins dans un premier temps, le seul mode de réponse, la seule solution qu’il a pu mettre en oeuvre dans sa vie pour pallier ses difficultés.

Lien vers le Projet

DRY JANUARY ou DÉFI DE JANVIER


11 février, par Responsable CB

Le plus dur est fait maintenant

Le week-end approche… et nous nous demandions : Comment allez-vous ? Impatient de boire un verre à nouveau ? Ou est-ce plus facile que vous ne le pensiez de vous en abstenir ? Participez à notre appel à témoignages plus bas ! 🤗

Quelle que soit la réponse, il paraît opportun à ce stade de faire un petit point de vos souhaits pour l’avenir quand janvier sera révolu. Que voudriez-vous faire alors ? Changer de manière de boire ? Réduire ? Arrêter complètement ? Reprendre normalement ?

Certes, ça peut paraître prématuré de se poser cette question un 16 janvier, et puis c’est déjà pas facile tous les jours, alors on ne va pas en plus devoir se projeter ! Pas d’inquiétude, pas de pression, c’est juste que vous avez déjà accompli un beau bout de chemin en quelques jours, et que cette entreprise peut vous être utile dans votre éventuelle réflexion sur vos manières de boire tout court.

Et c’est aussi utile d’en parler avec vos collègues et amis eux aussi engagés dans le défi. Comparer vos ressentis, partager vos idées et vos envies, ce sont ces éléments d’échanges qui font de Dry January une communauté aussi, et quelle communauté ! Vous y trouverez forcément une personne au moins qui traverse les mêmes aléas, les mêmes questionnements, les mêmes bénéfices que vous. En discuter ça aide véritablement à engager une réflexion sur la suite, sans objectif prédéfini.

Alors n’hésitez pas !
L’équipe du Défi de Janvier

la Croix Bleue du bassin de Moulins a fêté ses 30 ans


23 janvier, par Responsable CB

La Croix Bleue du bassin de Moulins, dont la section a été créée en 1989, a célébré son trentième anniversaire en compagnie d’un membre fondateur, Philippe GIRAUDET, ce dimanche, à l’Enjoy Bowling d’Avermes.

Entouré également d’amis du groupe régional Auvergne-Rhône-Alpes (les sections de Villeurbanne, Saint-Etienne, Riom, Clermont-Ferrand étaient représentées), Marc MARGELIDON, président depuis octobre 2017, rappelle que l’association lutte contre les addictions (le tabac, les médicaments, les jeux, mais principalement l’alcool).
Elle reçoit une centaine de personnes chaque année.

Lien vers l’article

Une aide contre l’addiction à l’alcool


16 janvier, par Responsable CB

L’intégrale de l’émission du 29 octobre 2019

Invités sur le plateau télé de Mozaïk Christal Antenne de BITCHE, nos amis Arsène FIERLING et Jeannot STENGER de la CROIX BLEUE ALSACE Section de BITCHE répondent aux questions pertinentes de l’animatrice :

"Les bénévoles de la Croix Bleue de Bitche viennent en aide aux personnes qui rencontrent un problème avec l’alcool."

Lien pour lire la vidéo

DÉFI DE JANVIER ! ALCOOL OU EN SONT LES LORRAINS ?


15 janvier, par Responsable CB

Santé Publique France dresse un état des leurs consommations d’alcool en France.

Si la Lorraine s’inscrit dans la moyenne nationale, elle se distingue par ses habitudes. Comme dans les Hauts de France et en Bretagne, on y boit plus de bières qu’ailleurs. Une étude publiée mardi, l’agence Santé Publique France dresse un état des lieux de la consommation d’alcool en France…

LA CROIX BLEUE : « Aider dans la tolérance et la convivialité  »
Roland MANSUY a 74 ans. Il y a trente ans, le président départemental de l’association de la Croix bleue a été mis en invalidité à la suite d’un accident au centre-ville de Metz.

" J’ai été percuté en service par une voiture dont le conducteur était en état d’ivresse », raconte cet ancien policier qui a subi alors plusieurs longues hospitalisations et des opérations.

À la retraite forcée à l’âge de 44 ans, il décide de mettre toute son énergie pour, à son tour, « aider dans la tolérance, la compréhension et la convivialité " car cette tragédie personnelle va le faire tomber lui aussi dans I’ alcool.

Avant une prise de conscience, en 1989, où ce père de trois enfants décide « d’arrêter, seul, de boire » …

1er Article
2ème Article

RENCONTRE CROIX BLEUE INTERNATIONALE et CROIX BLEUE FRANÇAISE 29 octobre 2019 à PARIS


5 novembre 2019, par Responsable CB

Participants :
Croix Bleue Française : Guilaine MIRANDA et Henry CASANOVA
International Blue Cross  : Albert MOUKOLO (Président IBC) + Reinhard JAHN (Vice-Président IBC et Directeur Croix Bleue Allemagne) + Rolf HARTMANN (Président Croix Bleue Brésil) + Hans EGLIN (Directeur de Fondation Jugendsozialwerk Croix-Bleue BL, Suisse) + Palesa PHELANE (Présidente de la jeunesse de la Croix Bleue Sud Afrique) + Ingalill SODERBERG (membre du comité de réseau, Suède) + Anne BABB (Secrétaire générale IBC + Finlande) + Sonja POENISCH (Secrétariat Allemagne) + Revocatus NGINILA (Coordinateur des projets, Croix Bleue Tanzanie)

Après la joie des retrouvailles, différents points de discussion ont été abordés.
• Groupe Facebook pour les membres de l’IBC
Pour faciliter les échanges entre les différents pays.
• Le président de la Croix Bleue Brésilienne Rolf HARTMANN
- Transmission d’un nouveau document brésilien sur la prévention des adolescents.
- Rencontre entre Tercio CAMARGO, pasteur Croix Bleue brésilienne et Guilaine MIRANDA puis visite à la section de Versailles.
- Jumelage Versailles-Belfort très apprécié par le président IBC, Albert MOUKOLO.
• Témoignages
Faire parvenir des témoignages et déroulement des réunions en France, qui seront traduits et publiés avec accord du témoin.
• Rapport annuel 2018
Remise du rapport annuel IBC.
• Valentigney Saintes et Croix Bleue Romande
Rencontre de Bernard ROMAIN et Dominique THOMAS avec la Croix Bleue Romande et en présence d’Albert MOUKOLO. Moment très apprécié et à renouveler.
Invitation par Albert MOUKOLO à rejoindre le groupe Croix Bleue Europe Centrale pour y représenter la Croix Bleue Française. Ce groupe comporte actuellement 8 pays dont l’Allemagne, la Pologne, la République Tchèque, la Suisse, la Roumanie…
• Traduction
Recherche d’un traducteur bénévole pour traduire des textes anglais en français.
• Assemblée Générale IBC du 5 au 10 octobre 2020 à Johannesburg
Un représentant de la Croix Bleue Française sera le bienvenu.
• Projet d’une unité à l’île de la Réunion
L’absence de Fanja n’a pas permis de constater l’avancée du projet d’un rapprochement entre la Croix Bleue de l’île de Madagascar et la création d’une antenne sur l’île de la Réunion.
• Siège
Albert MOUKOLO prévoit une visite amicale au Siège parisien jeudi 31 octobre.

International Blue Cross


28 octobre 2019, par Responsable CB

1. Pourquoi le travail de la Croix-Bleue est-il important pour toi ?
Les notions d’entraide, d’accompagnement, de partage et de solidarité envers son prochain sont les valeurs mêmes de la SFCB.
Engagée depuis 2000, non seulement je suis sortie de l’alcool grâce à la SFCB de ma région, mais je m’y suis investie totalement pour devenir présidente nationale de cette belle association en 2016 car je partage ses valeurs.
La SFCB tisse des liens étroits avec le monde médico-social pour promouvoir ses actions et accompagner les malades et leurs
proches. J’aime ce dynamisme que l’engagement implique.

2. As-tu observé/entendu que ton travail engendre du changement ? Si oui, lequel ?
Le travail réalisé au sein de la SFCB est un travail d’équipe. Sur le terrain, nombreux sont nos militants bénévoles qui ne comptent
pas leur temps ni leur énergie. Au niveau du Conseil Administration, l’équipe dirigeante, nous travaillons sur l’évolution de la SFCB
puis proposons nos orientations à l’Assemblée Générale. Les dernières orientations visaient l’ouverture aux addictions autres que
l’alcool. Nous avons également travaillé sur la réduction des risques afin de nous mettre en adéquation avec le monde médical qui
rejetait l’abstinence en faveur de la modération. Ces orientations ont nécessité un travail important d’information et de formation
pour nos membres.

3. Quel a été ton moment le plus heureux au cours de ton travail pour la Croix-Bleue ?
Nous sommes tous bénévoles à la SFCB. La récompense n’est donc nullement financière. Par contre, lors d’un Congrès National,
entendre toute la salle composée de nos membres venus de la France entière et même de l’étranger, chanter en chœur une chanson
Croix Bleue est une récompense très forte et émouvante.

4. Quel était/est le plus grand défi du travail de la Croix-Bleue ?
Le plus grand défi a été de tisser des liens avec le monde médical qui ne nous connaissait pas et surtout ne nous reconnaissait pas
comme compétents dans l’aide aux malades. Un autre défi a été de se regrouper avec d’autres associations identiques à la nôtre pour
devenir plus forts, plus visibles et plus audibles au sein d’une coordination unique, la Camerup.

5. La Croix-Bleue dans ton pays : à ton avis, quel est le projet le plus important ?
A plus de 135 ans, notre bonne SFCB a besoin d’un renouveau de jeunesse, tant dans notre propre image interne que dans le regard
extérieur. Nous travaillons actuellement sur un projet de nouveau logo, et d’une signature ou phrase d’accroche plus moderne,
positive et libératrice. Il faut changer le sentiment et la représentation de honte et de frustration de l’abstinent qui doit pouvoir
vivre sa nouvelle vie comme un choix réfléchi pour un devenir épanoui et serein.

Guilaine MIRANDA
Présidente nationale

Lien vers l’article

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100